Comment nager avec une monopalme ? Techniques d'apnée & mermaiding
les techniques pour nager avec une monopalme

Comment nager avec une monopalme ? 

Le mermaiding est l’une des activités aquatiques qui font sensation de nos jours partout en Europe et en France en particulier. C’est un sport qui attire surtout les femmes qui adorent se déguiser en sirène. Cependant, on ne saurait parler de mermaiding sans ses équipements tels que la monopalme. En plus de la queue de sirène, la monopalme est cet accessoire qui confère la silhouette de la sirène et qui permet la pratique de certaines techniques comme le mouvement ondulatoire. Comment bien nager avec une monopalme ? Voici un tutoriel qui vous explique tout.

Qu’est-ce que la monopalme ? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, intéressons-nous à ce qu’on appelle monopalme. La monopalme est une sorte de palmes de plongée ou de natation qui, contrairement aux autres, maintient les deux pieds joints dans une même palme. En effet, cette dernière comporte une seule voilure avec deux différents emplacements pour chaque pied. La monopalme est souvent rigide et plus elle l’est plus elle permet d’aller plus vite. Aussi, précisons qu’avec une monopalme, vous ne pouvez pas faire de battement de jambes comme cela se fait avec les palmes classiques. Avec cette dernière c’est beaucoup plus le mouvement ondulatoire ou nage du dauphin qui est pratiqué. 

👉 Découvrir notre sélection des meilleures monopalmes à acheter 👈

Comment nager avec une monopalme : les précautions à prendre

nager avec une monopalme

Avant de vous lancer, vous devez protéger vos pieds avec des « bouts-de-pied » tels que les mini chaussons fins, des sacs plastiques pour envelopper les orteils. Il faut ensuite savonner le chausson pour permettre une pénétration. Maintenant pour chausser la monopalme il faut se placer au bord, dos au bassin ou sur un côté. Ensuite, vous devez mettre la monopalme devant vous et glisser vos pieds bien au fond des chaussons avant de faire la traction, mais de façon délicate sur les sangles pour la positionner sur le tendon d’Achille.

Comment nager avec une monopalme : la descente dans l’eau

tuto Comment nager avec une monopalme

Pour descendre dans l’eau, toujours assis au bord du bassin, vous devez faire une petite rotation de votre corps tout en prenant un appui avec vos mains sur le bord. Descendez lentement en vous appuyant sur vos bras et posez en premier vos pieds (qui sont dans la monopalme) au fond de l’eau. ATTENTION ! Vous ne devez pas sauter dans l’eau avec une monopalme.

Comment nager avec une monopalme : les différentes techniques 

La nage avec la monopalme se réalise en deux phases à savoir la phase de poussée et la phase de retour.

les techniques pour nager avec une monopalme

La phase de poussée

La poussée de poussée consiste à pousser les jambes vers le bas avec le tronc fléchi. Une fois que vous avez faire la poussée vers le bas, votre bassin va automatiquement se soulever. Le mouvement commence alors au niveau des épaules pour s’amplifier vers la partie inférieure de votre corps.

La phase de retour

Pendant la phase de retour, le tronc est cambré vers le bas avec une extension au niveau lombaire et une flexion des jambes. Les chevilles quant à elles restent allongées. Quant aux mains, elles recherchent un appui pour les épaules et se comportent comme un gouvernail de profondeur. 

C’est la nage en apnée qui permet la maîtrise de ces deux phases. Nous devons rappeler que le déplacement sous l’eau avec la monopalme est constitué des mouvements basés sur l’ondulation de tout le corps. Grâce à cette technique, c’est tout le corps qui est sollicité en particulier les muscles des abdominaux et des jambes. C’est une technique qui exige un apprentissage rigoureux. Il faut donc s’inscrire dans une école de natation proche de chez vous pour apprendre les rouages du mermaiding.

Voici une vidéo tutorielle qui vous apprend davantage sur les techniques de la nage avec monopalme :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.