Ningyo - quelle est cette créature japonaise qui ressemble à la sirène ?
Ningyo Sirène & Poisson

Ningyo – Quelle est cette créature japonaise qui ressemble à la sirène ?

Ningyo (« poisson humain », souvent traduit par « sirène ») est une créature mythique japonaise ressemblant à un poisson.

Mythologie

Il était autrefois décrit comme ayant la bouche d’un singe avec de petites dents semblables à celles d’un poisson, des écailles dorées éblouissantes et un son doux comme une alouette ou une flûte. Sa chair a une saveur agréable, et quiconque en consomme vivra longtemps. La capture d’un ningyo, en revanche, était considérée comme synonyme de tempêtes et de désastres, c’est pourquoi on disait aux pêcheurs qui en capturaient de les rejeter à la mer. Un ningyo était un présage de guerre ou de désastre s’il s’échouait sur la plage.

queue de sirène de mako

Yao Bikuni

Yao Bikuni (« prêtresse bouddhiste de huit cents (ans) ») ou Happyaku Bikuni est l’un des contes populaires ningyo les plus connus. Selon le récit, un pêcheur de la province de Wakasa a un jour attrapé un drôle de poisson. Il n’avait jamais rien vu de tel au cours de toutes ses années de pêche, aussi demanda-t-il à ses amis de goûter sa chair.

Cependant, l’un des invités a jeté un coup d’œil dans la cuisine et a découvert que la tête du poisson avait un visage humain, avertissant les autres de ne pas le manger. Lorsque le pêcheur a fini de cuisiner et a offert la viande grillée du ningyo à ses invités, ceux-ci l’ont enveloppée dans du papier et l’ont cachée sur eux afin de la jeter sur le chemin du retour.

Yokai Ningyo Sirène du Japon

Cependant, un homme, qui avait bu du saké, avait oublié de jeter le poisson inhabituel. Cet homme avait une petite fille qui voulait un cadeau lorsque son père rentrait à la maison, et il lui a tendu le poisson avec désinvolture. Lorsqu’il s’est rendu compte de ce qu’il faisait, il a essayé de l’empêcher de le manger parce qu’il avait peur qu’elle soit empoisonnée, mais il est arrivé trop tard et elle a tout mangé. Mais, comme rien de particulièrement horrible ne semblait arriver à la jeune fille après cela, l’homme ne s’est pas inquiété pendant longtemps.

Les années passèrent, et la jeune femme grandit et se maria. Mais elle ne vieillit pas après cela; elle conserva sa jeune beauté alors que son époux vieillissait et moura.

La femme devint une nonne et parcourut de nombreux endroits après de nombreuses années de jeunesse perpétuelle et de veuvage répété. Elle finit par retourner dans sa ville natale de Wakasa, où elle mourut à l’âge de 800 ans.

Les Ningyo dans la culture populaire

Les hommes-poissons (Gyojin) sont une race qui apparaît fréquemment dans la série anime/manga One Piece. Dans la culture populaire, on les appelle souvent, à tort, des hommes-poissons. Ils ressemblent à des personnes ayant des traits de poissons et sont clairement basés sur les ningyos. « Homme Poisson » s’écrit de la même manière que ningyo, mais avec les caractères intervertis (Ningyo -> Gyojin). Les sirène (Ningyo) font également une apparition dans la série.

Ils ont un caractère plus bénin que les hommes-poissons et, comme les sirènes et les tritons du folklore, ils ont une moitié supérieure humaine et une moitié inférieure de poisson, bien que les tritons soient plus rares que les sirènes.

La série manga/anime Mermaid Saga de Rumiko Takahashi est basée sur l’histoire de Yao Bikuni, dans laquelle les principaux protagonistes deviennent éternels en mangeant de la chair de sirène.

Le Musée national d’ethnologie possède un faux « ningyo ».

Serilly, de la série de jeux vidéo Puyo Puyo, est une ningyo solitaire qui veut se faire des amis mais qui a toujours peur que tous ceux qui l’approchent essaient de la manger.

Les habitants d’Okinawa croient depuis longtemps que manger un ningyo est malheureux. Ils ne mangent pas non plus de dugongs.

ponyo_ningyo

Dans le film du même nom, le personnage de « Ponyo » est un ningyo, ou « poisson à visage humain ».

L’antagoniste principal du jeu vidéo Siren est basé sur le personnage de Yao Bikuni, et la toile de fond de l’histoire est partiellement basée sur la mythologie de Yao Bikuni.

« Jogon of the Ningyo » est l’un des « monstres du jour » de Tensou Sentai Goseiger.

Le clan de la mante dans le CCG et le jeu de rôle Legend of the Five Rings comporte des personnages ningyo.

Mermaid Swamp est un jeu vidéo basé sur les légendes Yao Bikuni et ningyo.

La série manga et anime Namiuchigiwa no Muromi-san présente un grand nombre de personnages ningyos.

Ningyo fait une apparition dans Yo-kai Watch, où son nom de doublage anglais est Mermaidyn. Elle est représentée comme une sirène qui est perpétuellement empêtrée dans l’hameçon de la canne à pêche de Nate Adams, au grand dam de ce dernier. Mermadonna, la forme évoluée de Mermaidyn, qui est également jouée par Yao Bikuni.

Bikuni est un personnage secondaire dans l’anime Konohana Kitan.

Lu Over the Wall est un film sur une vision particulière des ningyos, dans lequel ils sont une sorte de morts-vivants.

Dans le RPG pour smartphone Onmyji, Yaobikuni est un personnage jouable.

Yaobikuni est un personnage de la série manga Blade of the Immortal.

Le 21 septembre 1964, sort le court-métrage Meimaid. Dans un monde hypothétique où il est interdit d’utiliser son imagination, un garçon sauve un poisson, qui se transforme alors en sirène et joue avec lui, surprenant tout le monde. Pour avoir conçu cette « absurdité », le jeune garçon est emprisonné et privé de son imagination. Il retrouve son pouvoir de se transformer en sirène, et ils abandonnent joyeusement cette civilisation autoritaire pour vivre leur amour éternel seuls dans les profondeurs des abysses.

couverture sirène

L’action de l’épisode 15 de Vampire Princess Miyu met également en scène un ningyo et un Yao Bikuni, le protagoniste (un vampire) tuant le ningyo, qui se révèle ensuite être un Shinma. La demande de Yao Bikuni de vivre des rêves de joie perpétuelle jusqu’à la fin de sa vie est ignorée par le protagoniste, qui la laisse vivre 100 ans de plus pour faire l’expérience de la souffrance humaine.

Un commentaire sur “Ningyo – Quelle est cette créature japonaise qui ressemble à la sirène ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.